Une rencontre différente

01 mai 2021

En mars dernier, à Dieulefit, Édith Tartar Goddet, psychologue bien connue, revenait sur son dernier livre : La toute-puissance en Église.

 

Son expérience dans le monde scolaire lui a permis de révéler les dysfonctionnements de cette toute-puissance, qu’elle soit recherchée ou déjà exercée dans nos Églises ; et de constater les dangers d’une part, les dérives et les souffrances subies d’autre part.

Il faisait beau ce samedi après-midi, mais une vingtaine de personnes avait choisi de venir participer activement à la rencontre à la Maison fraternelle de Dieulefit. La rencontre se déroulait de manière interactive : elle permettait ainsi, à la fois, questions, témoignages, vécu. Malgré un sujet troublant, chacun s’est senti à l’aise, l’ambiance était calme et l’écoute mutuelle importante.

Ce sujet de la toute-puissance et de l’emprise qu’elle entraîne concerne beaucoup de domaines, mais n’échappe pas à celui de nos Églises, paroissiens, conseillers presbytéraux… La large participation des présents le manifestait. Une équipe ainsi sous emprise ne fonctionne plus normalement, son autorité et son action en souffrent. Les témoignages n’étaient pas tous récents et ils montraient bien la souffrance à vivre et à se rappeler : l’analyse, qui peut en être faite, exclut les a priori, le désarroi démobilisateur, les jugements à l’emporte-pièce sans solution ou remédiation ; elle éveille à l’attention et à la compréhension.

L’auteure a écrit ce livre et participe à de telles réunions dans le but avoué d’alerter et de prévenir. Le conseil presbytéral de Dieulefit avec son pasteur a soutenu cette initiative et partagé les objectifs : alerter, prévenir, éviter l’emprise et mettre en place des réponses à ce problème, cette difficulté.

© éditions Olivétan

En savoir plus

Référence du livre sur le site des éditions Olivétan.

Martine Chauvinc-Chiffe
#Olivétan#Édith Tartar-Goddet#Tartar-Goddet#Église#toute-puissance#perversion#manipulation

Commentaires