Témoignage

Une extension politique de l’engagement

01 mai 2019

À la question, pourquoi le label Église verte, voici un des éléments de réponse donnés :

« Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous arriverons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité. »

En tant que pasteure, je ne peux qu’être d’accord avec cette prise de conscience. Celle-ci peut passer par des éléments pratiques de la vie d’Église, comme Église verte nous y rend justement attentifs. Mais notre conversion peut-elle s’arrêter au seuil de notre Église, aussi verte soit-elle ?   Contre la construction d’une autoroute À 15 km de Strasbourg, à Kolbsheim, je fais partie du réseau de militants qui accueille une ZAD (Zone à défendre) (voir notre numéro de novembre 2018) pour lut...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Caroline Ingrand-Hoffet
pasteure à Kolbsheim-Hangenbieten (67)

Commentaires