Un renouveau patristique à Romans

01 avril 2020

«?Les Pères de l’Église sont-ils aussi les pères des protestants???»

«?Les Pères de l’Église sont-ils aussi les pères des protestants???» telle est la question à laquelle Jean-Paul Lesimple a répondu par l’affirmative, avec brio et érudition devant un public nombreux et enthousiaste, lors d’une conférence donnée en février à Romans. Le pari n’était pourtant pas gagné d’avance. Le pasteur avait semblé effrayé lorsque Daniel Spinnler lui avait proposé ce thème et cet orateur entendu sur Grenoble.

Les Protestants n’ont-ils pas tendance à tout faire commencer au xvie siècle et rechigner à faire référence aux figures du passé?? Le pari des «?jeudis du Temple?», rendez-vous lancé depuis quelque temps par l’Église protestante unie locale pour s’ouvrir sur l’extérieur et sensibiliser aux questions nouvelles, était pleinement réussi ce soir-là. Les participants – y compris catholiques – ont suivi avec attention la présentation historique des Pères apostoliques et apologètes, grecs ou latins, orientaux puis occidentaux, jusqu’au siècle d’or de la patristique (ive siècle). L’ancien professeur de lettres a rapidement développé leur apport fondamental au christianisme en matière d’établissement de la Bible et d’exégèse, de liturgie comme d’expression de la foi (credo)?; il a rappelé le lien fort que les Réformateurs entretenaient avec ces théologiens des premiers siècles, Calvin ne cessant de s’y référer dans ses écrits, Luther demeurant profondément influencé par Augustin. La diversité des questions posées en final – y compris une sur les Mères de l’Église – a confirmé l’intérêt des présents pour ces auteurs chrétiens trop délaissés.

Joël Geiser
#Pères#Pères de l'Église#patristique#conférence#Romans

Commentaires