Stevenson en Cévennes

01 juillet 2018

Robert Louis Stevenson, son observation particulièrement fine des gens et son écriture très visuelle, trouvent une illustration naturelle dans la photographie de Michel Verdier.

Robert Louis Stevenson, son observation particulièrement fine des gens et son écriture très visuelle, trouvent une illustration naturelle dans la photographie de Michel Verdier. Ambiances particulières d’un appareil qui se doit d’être le « récepteur d’une vibration ou d’une émotion », la personnalité du style de Michel Verdier est à l’unisson de l’esprit dans lequel R. L. Stevenson écrivit Voyages avec un âne dans les Cévennes. Avec sa sensibilité et son travail de la lumière, le photographe offre un écrin à la mesure du grand écrivain.

En savoir plus

Textes : RL Stevenson, Photos : Michel Verdier, Stevenson en Cévennes, Alcide, 2008, 128 p., 25 €

Sur le site des éditions Alcide

#Stevenson#Verdier#Cévennes

Commentaires