Clermont-Auvergne

Sébastien Gengembre

01 septembre 2019

Cet été, de nouveaux pasteurs et ministres sont arrivés dans la région Centre-Alpes-Rhône. Découverte de ces nouveaux visages de l'Église dans notre région.

À peine arrivé à Clermont-Ferrand, Sébastien Gengembre a déjà pu apprécier les rencontres qu’il y a faites, « riches dans leur diversité ». Proposant dans cette Église au cours de l’année qui s’ouvre, il va poursuivre sa découverte du ministère pastoral après une année de stage de Master 2 passée à Grenoble. « Cela me réjouit de poursuivre dans cette région et de savoir que je vais retrouver des visages connus. »

Sa vocation a suivi des chemins encore assez inhabituels dans notre Église. « Baptisé catholique, j’ai grandi dans une famille et un contexte sécularisés, sans recevoir d’éducation chrétienne. C’est plus tard, alors que j’étais prof de maths que j’ai redécouvert la foi, d’abord dans l’Église catholique de la paroisse de mon quartier, en particulier auprès des spiritains, avant de partir avec leur organisation Amos, cinq mois à l’île Maurice, pour faire de l’alphabétisation et du soutien aux personnes défavorisées. » C’est au cours de ce volontariat, auprès de femmes qu’il accompagnait, qu’il acquiert la conviction que l’Évangile reste pertinent aujourd’hui, y compris pour des personnes marginalisées et qu’il découvre le protestantisme. À son retour, il ne peut réintégrer son poste d’enseignant immédiatement et se lance alors dans les études de théologie, d’abord pendant trois ans avec la Faculté de Strasbourg, avant son Master à Montpellier.

Gérald Machabert
#pasteurs#nouveaux ministres#Clermont-Ferrand#Clermont-Auvergne#Sébastien Gengembre

Commentaires