Échanges et débats

Paroles sur la Covid et après

01 octobre 2020

Lorsque l’équipe de préparation des débats du Foyer de la Duchère s’est réunie l’idée qu’il nous fallait des temps d’échange pour relire collectivement la crise sanitaire s’est imposée.

Certes, nous ne pouvions pas relancer nos traditionnels dîners-débats si nous voulions respecter les gestes barrières. En revanche, nous avons mis en place quatre temps d’échange à des jours et des horaires différents, en invitant les habitants du quartier à s’inscrire. Les deux premiers groupes ont joué le rôle de « groupe de parole » au sens où chacun·e a pu s’exprimer en confiance sur ce qu’il avait vécu. L’écoute était mutuelle et bienveillante. Des émotions fortes ont été partagées ; la colère face aux discours de nos gouvernants – notamment au sujet de la pénurie de masques, camouflée avec des explications prétendument médicales –, la peur d’être soi-même contaminé, la solitude ou la souffrance d’être séparé de ses proches, ou encore le soulagement d’interrompre une course effrénée, le besoin de souffler, la gratitude pour les solidarités manifestées, l’attente d’un sursaut et d’une prise de conscience collective.

 

Difficultés à imaginer demain

En revanche, la dernière étape qui consistait à se projeter vers demain a été plus laborieuse et moins développée. Sans doute parce que le temps nous a manqué, ou bien parce que la tentation était grande de vouloir reprendre notre vie d’avant. On ne peut sous-estimer les nombreuses résistances au changement qui agissent en nous ou dans nos institutions et nos structures économiques et politiques.

 

À mi-parcours de cette expérience, le choix de l’équipe est de programmer pour 2020-2021 des temps de débats qui nous permettront de poursuivre sur les changements que nous sommes prêts à favoriser sur le plan personnel comme sur le plan collectif.

Christian Bouzy
directeur du Foyer de la Duchère
#Duchère#La Duchère#Foyer#Foyer protestant#Covid-19#confinement#solidarité

Commentaires