Solidarité

Noël du cœur 2018 à Loriol

01 décembre 2018

Noël, une fête pour que personne ne soit seul pour se réjouir de la naissance de Jésus. Pour la troisième année consécutive, les chrétiens du Val de Drôme s’unissent pour inviter les personnes qui le souhaitent à participer à la veillée festive de Noël.

Retournons un peu en arrière pour expliquer la genèse de ce projet. Il y a une quinzaine d’années, la communauté de l’Église réformée de Loriol-Cliousclat-Saulce avait en son sein une troupe de théâtre nommée « Kesaco » qui commençait les répétitions d’une nouvelle pièce à partir de la rentrée de septembre ; elle proposait la première représentation le soir du 24 décembre dans la salle des fêtes de la commune ; à l’issue de la représentation, les spectateurs retournaient à leur domicile pour fêter en famille. Les personnes seules n’avaient pas l’occasion de poursuivre la fête et cette situation interpellait les responsables de l’Église qui cherchaient une solution pour ces personnes.

Une préoccupation commune aux Églises

Après une interruption de quelques années de ces soirées du 24 décembre et en échangeant avec les autres Églises du secteur, il s’est révélé qu’elles avaient les mêmes préoccupations et souhaitaient pouvoir proposer une possibilité aux personnes isolées pour la veillée de Noël. Ainsi un comité s’est constitué composé de membres des Églises évangéliques, des Églises de Frères darbystes, de l’Église pentecôtiste, de l’Église catholique et de l’EPUdF Livron-Loriol.

Inspiré par le Noël du Cœur qui a eu lieu à Valence en 2015, le comité a décidé d’organiser un Noël du Cœur à Loriol en 2016 ; ce fut un saut complet dans l’inconnu puisque nous ne savions pas combien de personnes répondraient à l’invitation, de quel budget nous pouvions disposer, quel contenu donner à cette soirée ? En tous cas, nous avons pris la décision d’organiser cette fête et avons fait appel à des bénévoles dans les différentes Églises ; je me souviens de la première rencontre des bénévoles organisée dans les locaux du Jardin des Oliviers, j’avais préparé une dizaine de chaises dans la petite salle et les premières personnes sont arrivées, cela n’arrêtait plus, il a fallu s’installer dans la grande salle, nous étions plus de 60 ! Un enthousiasme incroyable poussait les participants à s’engager dans les différents pôles pour la préparation de la soirée (accueil, logistique, cuisine, service aux tables, décoration, animations, sécurité…).

Une activité débordant de bonnes volontés

Après deux mois de préparation et de distribution d’invitations, la journée du 24 décembre débutait vers 8 h dans la salle des fêtes de Loriol, mise à disposition gratuitement par la municipalité ; une véritable petite ruche dans laquelle s’affairaient les bénévoles pour la mise en place des tables et chaises, la décoration, la sono, les lumières, la cuisine, l’animation et j’en passe… À 19 h, l’arrivée des premiers invités qui s’étaient inscrits préalablement par téléphone et, en l’espace d’une demi-heure, les 250 personnes étaient installées aux tables. La soirée pouvait commencer et les invités se trouvaient accueillis comme lorsqu’on invite chez soi ; le partage d’un vrai repas offert entrecoupé de moments d’animation (sketches, clown, chants) et des échanges chaleureux avec les voisins de tables qui se découvraient puisque dans le public présent se trouvaient des réfugiés arrivés dans la région (irakiens, kurdes yézidis, afghans, érythréens)
À l’issue de la soirée, vers 1 h du matin, les participants repartaient satisfaits de la soirée et demandaient si l’année d’après la même fête aurait lieu.

Cette année, une nouvelle fois, l’aventure continue et les 6000 invitations seront distribuées dans les communes autour de Loriol, une équipe d’une soixantaine de bénévoles est en place, le budget de 5000 € est en train de se constituer.

Roland RIESS
Loriol
#Noël#solidarité#Rencontre#repas#spectacle

Commentaires