pasteure proposante à Vernoux-Chalencon (Ardèche)

Nathalie Patonnier

17 août 2020

Après trois années de vacance pastorale, le poste de Vernoux-Chalencon accueille un nouveau ministre proposant au 1er juillet 2020?: Nathalie Patonnier qui est née en 1972 à Moulins (Allier).

Après trois années de vacance pastorale, le poste de Vernoux-Chalencon accueille un nouveau ministre proposant au 1er juillet 2020?: Nathalie Patonnier qui est née en 1972 à Moulins (Allier) d’un père vosgien et d’une mère normande. Elle est maman de deux filles et réside partiellement sur Crest. Compte tenu de son affectation à Vernoux, elle aménagera son temps pour être en partie sur le secteur, logeant au presbytère de Vernoux.

Après un parcours dans l’industrie agroalimentaire, ce n’est que ces dernières années qu’elle s’est tournée vers la théologie et un ministère au sein de l’Église protestante unie de France. Elle explique?: «?La théologie m’est venue par le truchement d’un pasteur qui  m’a poussée à suivre les cours décentralisés à Valence de l’Institut protestant de théologie de Montpellier. J’ai alors découvert que s’intéresser à la théologie, c’est prendre le risque d’entrer en questionnement et de se confronter à ses propres silences?».

C’est donc dans un deuxième temps de sa vie que Nathalie Patonnier a trouvé sa voie, ce chemin, cet appel particulier. Ainsi débute un ministère. Neuf ans pour obtenir la licence, et la voici dans cette paroisse rurale, haut-lieu du pays des huguenots où se sont tenues en leur temps tant des assemblées en plein air et où aujourd’hui encore ces lieux font l’histoire. Elle débute ainsi un ministère en tant que proposante pendant deux ans et nous ne pouvons que lui souhaiter un bel épanouissement dans son ministère en pleine campagne et au bon air pur du plateau?!

© Christian Prost

 

Christian Prost
#pasteur#rentrée#Vernoux-Chalencon#Vernoux#Chalencon#proposant#Nathalie Patonnier#Patonnier

Commentaires