Coup d’éclat

Le pouvoir de la révolte

01 février 2019

Depuis le 17 novembre, date de la première manifestation nationale, le mouvement des gilets jaunes n’a cessé d’inquiéter en haut lieu. Il semble que ce ne soit pas le nombre qui importe, mais la violence.

On se souvient des manifestations contre le projet de loi pour le mariage pour tous qui, rassemblant jusqu’à un million de personnes dans les rues de Paris, n’ont pas fait bouger le gouvernement d’un iota. En mai 2013, la loi permettant le mariage pour tous est promulguée malgré une contestation massive. En octobre de cette même année, le mouvement des bonnets rouges contre la création de portiques écotaxes conduit l’exécutif à annuler simplement et purement cette taxe. En Bretagne, les chauf...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Isabelle Clessac
Église de Bourges-Vierzon
#Gilets jaunes#violence#revendication#non-violence#casseurs

Commentaires