Lyon

Le Cercle de silence recrute

01 mai 2021

Les Églises chrétiennes ont reçu comme un appel de l’Évangile de Jésus, le Christ, l’injonction à accueillir les étrangers dans la détresse qui viennent chercher dans nos pays un abri.

L’accueil des étrangers ne se résume pas à des déclarations des autorités d’Églises : elles existent et sont régulièrement rappelées. Beaucoup de paroisses, catholiques et protestantes, accueillent dans leurs locaux ou accompagnent dans des logements dont elles assurent la location, des étrangers, individuels ou en famille, des mineurs non accompagnés, avec ou sans papiers. Beaucoup de membres de nos paroisses s’impliquent aussi dans des associations d’accueil aux étrangers en détresse.

Au-delà de la solidarité

Mais la solidarité individuelle et collective doit comporter un autre volet : manifester publiquement que la loi, les dispositions administratives, la politique officielle, lorsqu’elles contredisent l’amour du prochain, doivent être modifiées. C’est la raison d’être des Cercles de silence initiés à Toulouse en 2007, à l’initiative d’un groupe de franciscains : manifester publiquement, de manière non violente, silencieusement, mais avec obstination l’obligation de conscience de l’accueil des étrangers en détresse. Le cercle, mensuel, est en veille immobile et silencieuse, des banderoles manifestent sa raison d’être, et un tract comportant un encart actualisé chaque mois est distribué.

Appel à plus de visibilité

Le Cercle de silence de Lyon, réunissant au départ 50 à 60 participants (avec quelques pics à plus de 100, une fois au moins 500), a subi l’épreuve du temps, la lassitude, le vieillissement de ses participants, et ces derniers mois, la Covid. Actuellement, il ne réunit qu’une vingtaine de participants. C’est donc un cercle indigne de l’importance de l’agglomération lyonnaise, et non représentatif de ce que pensent effectivement un grand nombre de Lyonnais dans nos paroisses. Ceux qui constituent actuellement le cercle de Lyon sont bien décidés à continuer de manifester obstinément ce cri de conscience. Mais ils seraient plus crédibles si une présence plus nombreuse les rendait plus visibles et plus convaincants.

 

 

En savoir plus

Plus d’informations :
http://lyon.cercledesilence.fr

Jacques Walter
pasteur retraité
#Cercle de silence#cercle#manifestation#étranger#étrangers#soldarité#Lyon

Commentaires