Lyon – les 3 et 4 décembre

Forum Même plus peur

01 janvier 2022

Les peurs prospèrent et envahissent notre paysage. Elles nous sollicitent de tout côté : elles nous concernent extérieurement et elles nous paralysent intérieurement. Elles animent les discours, les débats, jusqu’aux échanges ordinaires dans notre société.

Le forum Même plus peur du premier week-end de décembre voulait prendre cette peur, ces peurs, à bras le corps, pour faciliter nos engagements, dégager la route et retrouver confiance.

Le second objectif de ce week-end : proposer des outils d’animation et de réflexion dans une démarche participative, collective. Des propositions issues du « catalogue » d’animations de l’éducation populaire se sont révélées très efficaces, voire joyeuses ; permettant la rencontre à plusieurs niveaux de groupe, supposant une confiance tranquille que chacun a bien voulu partager : heureuses initiatives pour certains, heureux rappels pour d’autres.

un mur d'expression pour partager peurs et solutions

Une affirmation de confiance

La Communion protestante luthérienne et réformée avait organisé ces deux jours : pasteurs et autres, d’Alsace ou d’autres régions, retraités ou actifs de tous âges ont participé en groupes variés, répondant à leur façon aux tâches demandées ; construisant une collaboration riche qui dessinait positivement une recherche, une affirmation de confiance positive et légère. C’était une assemblée hétéroclite, rappelée au dynamisme par les interventions de deux « experts », crieurs pleins d’humour et de sérieux dans leurs charges, leurs rôles interpellateurs.

Fondements et ressorts des peurs

Chacun a pu présenter une expérience très personnelle, des engagements parfois troublés, des difficultés surmontées sans pour autant alourdir le climat général ni violer les intimités ; des groupes plus étoffés ont élaboré des réactions, des solutions. Par ailleurs, deux sociologues ont analysé les fondements et les ressorts de nos peurs dans tous les domaines, migrations, radicalités, politiques, espace social…

Les objectifs sont atteints, tant par le fond que par la forme : un week-end comme ça, ça requinque ! Que tout cela a l’air sérieux ! Oui, c’était très bien préparé, très bien animé, mais dans un climat détendu, s’émancipant des gravités que pouvait imposer le sujet ; un ordre du jour annoncé en termes joyeux : que penser d’un trou normand biblique dans une maison d’accueil où les repas étaient alléchants !

Martine Chauvinc-Chiffe
comité de rédaction de Réveil
#peurs#peur#société#sociologue#théologie

Commentaires