Billet du Conseil régional

Comprendre pour vivre ensemble

01 décembre 2018

Régulièrement, on m’interroge sur le fonctionnement de l’Église protestante unie, son modèle de gouvernance et ses principes.

Régulièrement, on m’interroge sur le fonctionnement de l’Église protestante unie, son modèle de gouvernance et ses principes. Ces questions viennent parfois de personnes extérieures à notre Église, curieuses de découvrir des structures innovantes dans la société d’aujourd’hui. Mais elles viennent surtout de membres de nos communautés et de membres de conseil presbytéral surpris ou oublieux de l’organisation de leur propre Église.

Appartenir à une union d’Églises comme la nôtre, c’est vivre dans un souci permanent de l’autre (l’autre croyant, l’autre paroisse ou Église) dans la prière et la reconnaissance, c’est œuvrer ensemble pour que chacun puisse témoigner de sa foi, c’est s’en remettre à autrui et faire confiance. Il s’agit ici non pas d’une soumission de certains à d’autres, mais d’une « soumission mutuelle » parce que nous avons besoin les uns des autres pour la mission que Dieu nous confie.

Les Églises ne sont pas des structures autocéphales qui vivent côte à côte, où les orientations et les décisions pourraient se prendre sans tenir compte des autres. Notre organisation, fondée sur la Bible et les principes de la Réforme, a des répercussions pour tous – ministres et non-ministres – et dans tous les aspects de nos vies d’Église : orientations de la vie ecclésiale, pourvoi des postes, participation financière à la mission commune, etc.

La méconnaissance produit des incompréhensions fondamentales, des raidissements et des suspicions. Soyons donc curieux d’en connaître vraiment le fonctionnement, afin d’être en capacité de l’expliquer et, du coup, d’œuvrer pour son évolution.

Franck HONEGGER
président du Conseil régional Centre-Alpes-Rhône
#fonctionnement#Eglise#synode#mission#finances

Commentaires