Billet régional

Arts et divertissements

01 septembre 2019

Les prochaines Journées du patrimoine se tiendront les 21 et 22 septembre. Voici une occasion pour ouvrir nos temples et faire connaître le protestantisme, mais aussi pour accueillir dignement le visiteur, l’inviter, l’écouter.

Mais peu d’Églises, cependant, prennent en compte le thème annuel proposé. Et cette année, voici un sacré clin d’œil pour notre protestantisme : Arts et divertissement. Quoi dire et montrer dans le domaine de l’art religieux spécifique à notre famille spirituelle ? Et que dire des arts en général dans la vie des Églises ? Quant au divertissement, nous divertissons-nous vraiment lorsque nous allons au temple ?

À première vue, il semble ne pas y avoir grand-chose à dire sur les arts. Et pourtant, nous pourrions parler de poésie et de liturgie, de spectacle vivant, de cinéma et de musique bien sûr. Un coup de pouce nous est donné cette année avec le cinq centième anniversaire de la naissance de Théodore de Bèze, lui dont la poésie est toujours présente dans nos cantiques.

Quant au divertissement, le rigorisme protestant n’a d’égal que sa capacité à se réjouir dans la joie du Seigneur. Combien de temples ont été construits dans les années 1950 et 1960 avec une véritable scène de spectacle, et combien se transforment régulièrement pour accueillir spectacles, repas de fête ou expositions !

Les arts sont une forme d’expression du vivant (et donc du Dieu vivant ?), le divertissement une réalité de notre condition humaine et un décentrement (au profit de notre Seigneur ?).

Franck Honegger,
président du Conseil régional Centre-Alpes-Rhône
#Journées du patrimoine#Journées européennes du patrimoine#patrimoine#vivant#vie#divertissement#art#arts#cantiques#Théodore de Bèze#joie#réjouissance

Commentaires