Formation

Ah ! qu’il est doux de demeurer ensemble !

01 décembre 2021

À peine modifié, ce cantique chanté par les conseillers presbytéraux, le 6 novembre dernier à Guilherand-Granges, pourrait être la conclusion de leur rencontre.

À l’invitation du consistoire du Valentinois–Haut-Vivarais, et profitant de la présence d’Emmanuelle Seyboldt, trois consistoires s’étaient donné rendez-vous un samedi matin pour un temps d’échanges. À leur arrivée, les participants étaient invités à se situer sur la carte de la région permettant de visualiser l’étendue du territoire.

Joies et difficultés des Églises

Après un temps d’aumônerie animée par Robin Sautter, la cinquantaine de participants s’est répartie en petits groupes pour partager joies, difficultés et expériences diverses dans leurs Églises respectives. Des questions ont aussi été préparées à l’intention de la présidente du Conseil national.

Une fois réunie en plénière, une partie de l’assemblée a fait part de son découragement, son inquiétude en vue du prochain renouvellement des conseils (2024), d’autres ont partagé leur confiance et leur espérance. La présidente a reprécisé la vocation du conseil presbytéral qui est de gouverner. Il tient le gouvernail du bateau, mais l’énergie qui le fait avancer, vient d’ailleurs – l’Esprit saint. Sa première mission est de former un collectif, le vote engage tous les membres. Il est un lieu de soutien, d’entraide et de prières, il est là aussi pour porter les soucis.

Un encouragement

Emmanuelle Seyboldt a entendu la lassitude exprimée et elle a répondu aux questions et remarques des conseillers, rappelant que la mission de l’Église est moins de remplir les temples que d’aller vers les gens. « Le seuil de nos temples est dans le monde ». Elle a cherché à rassurer, à apaiser les craintes. Devant la peur du quotidien, il y a une Parole : notre assurance est en Jésus-Christ. Le rôle du CP est l’accompagnement des gens qui vivent dans les lieux qui vont fermer. Il y a des lieux qui ferment et des lieux qui s’ouvrent, cela fait partie de la vie d’un corps vivant !

Cette demi-journée s’est clôturée autour d’un bol de riz en signe de communion avec l’ouverture de la COP 26.

Françoise Perrier-Argaud
Vienne – Roussillon – Saint-Vallier
#formation#rencontre#Guilherand-Granges#Emmanuelle Seyboldt#conseillers presbytéraux#Conseil presbytéral

Commentaires