Pour les plus précaires

Vivre chez soi

01 décembre 2019

Loger gratuitement des personnes psychiquement fragiles qui n’offrent pas de garantie financière, c’est le pari des dispositifs Housing firstUn chez-soi d’abord, en France.

© Pixabay Comme son nom l’indique, Housing first (le logement d’abord) est un projet né aux États-Unis. Son crédo de départ : une personne en grande difficulté doit être logée – et pas seulement hébergée dans l’urgence – sans condition. En France, depuis une dizaine d’années, plusieurs villes (Lille, Paris, Toulouse, Marseille) ont initié de telles actions sous l’appellation Un chez-soi d’abord. À Lille, c’est Abej/solidarité (d’inspiration protestante) qui est porteuse de la démarche....
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Séverine Daudé
journal Échanges
#pauvreté#solidarité#Grâce#diaconie#aide#entraide#emploi#logement#interdépendance#housing first

Commentaires