Une bonne nouvelle, ça se partage

01 mai 2020

La transmission de la foi est-elle en panne ? Au vu de la culpabilité qui taraude face à la désertification des bancs et à l’absence de jeunes dans les temples, il est légitime de s’interroger : une certaine pudeur, une trop grande adaptation aux coutumes et aux mœurs ambiantes n’ont-elles pas favorisé ce désintérêt apparent pour la vie spirituelle ?

Mais qui sait comment travaille l’Esprit, le seul qui puisse faire naître la foi ? Au-delà des découragements, des initiatives, des réflexions, des formations, des instruments nouveaux accompagnent le témoignage, suscitent le partage, donnent désir et envie. Pas après pas, ils recentrent vers l’essentiel.

(© Albert Huber)

 

#partager#témoigner

Commentaires