Michel Prat

Plus de 1 000 kilomètres par an

27 juin 2018

Quand on demande à Michel Prat de parler de la marche, il devient intarissable. On découvre rapidement que, plus qu’un passe-temps, la randonnée est pour lui une véritable passion, voire un mode de vie. Si la marche est surtout synonyme d’effort physique, elle est aussi pour lui une recherche de sens. En avant ! Grimpons à sa suite les pentes abruptes de son parcours.

Voilà plus de vingt ans que le trésorier de la région Cévennes-Languedoc-Roussillon arpente les massifs montagneux français à la découverte de nouveaux paysages. Pour lui, la marche permet de découvrir des paysages fabuleux accessibles uniquement à pied. Mais attention, l’effort physique est essentiel. Michel ne conçoit pas une randonnée sans du dénivelé et sans rythme soutenu. Depuis sa retraite en 2013, il est membre du Groupe de recherche et d’étude dans le Clermontais (GREC). Par la rando...
Article payant / bientôt disponible en ligne
Nicolas BOUTIÉ,
journal Le Cep

Commentaires