Au fil des textes

Place à l’avènement !

15 février 2019

Pierre, Jean et Jacques voient, sur la montagne, Moïse et Élie, entourant Jésus. Leur désir de prolonger l’extraordinaire du moment qu’ils vivent vient interroger notre manière de vivre l’Église.

Dans l’épisode de la Transfiguration, Pierre, Jean et Jacques voient deux hommes s’entretenant avec Jésus. Et pas n’importe lesquels ! Moïse et Élie, les plus prestigieux prophètes d’Israël. Leur désir, bien compréhensible, est de prolonger cet instant unique, de repousser le moment où ils devront redescendre dans la plaine.

Nous sommes appelés a? descendre des sommets de l'événementiel pour collaborer
a? l'avènement d'un monde nouveau © Pixabay

Événements

Nous sommes bien souvent comme Pierre, Jean et Jacques. Notamment dans notre vie d’Église. Nous voudrions multiplier à l’infini les moments au sommet de la montagne : dimanches festifs, cultes café-croissants, fêtes de Noël, Pâques… Sans cesse vivre des moments uniques, au sommet de la vie ecclésiale ! Les trentenaires de notre Église, comme les ados, fonctionnent aussi de cette manière. Les plus âgés répondent facilement aux invitations exceptionnelles. Ils viennent aux journées thématiques, aux dimanches KT intergénérationnels… Les jeunes se rendent disponibles pour des week-ends, des camps d’hiver ou d’été, des Grands-Kiff…Pour toutes les tranches d’âge, l’événementiel fonctionne.

Rencontres

Mais l’enjeu n’est pas de dresser des tentes sur une montagne (Luc 9.33). L’enjeu, pour le Christ, est de planter sa tente dans le monde, d’aller à la rencontre des hommes et des femmes de Galilée et de Judée pour leur faire entrevoir un chemin de vie, pour eux, pour ceux qu’ils côtoient et pour le monde dans lequel ils vivent. L’enjeu n’a pas changé. Même si nous avons tous besoin de ces moments événementiels pour nous ressourcer, nous réconforter, il nous faut descendre dans la plaine, dans l’ordinaire d’une Église chargée d’annoncer l’Évangile au monde. Il nous faut quitter le confort de l’événement pour l’avènement d’un monde nouveau.

Christophe Jacon
journal Ensemble
#Transfiguration#événement#avènement

Commentaires