Solidarité

Les congélateurs libre-service gratuits

01 juin 2021

La tentative de Clermont-Ferrand, Armoire de partage, évoqué dans le dernier Réveil, m’incite à raconter ce qui se passe à Mens depuis plusieurs années.

À l’origine, il y eut l’accueil de demandeurs d’asile dans le Trièves. Ils sont accueillis jusqu’à l’obtention d’une place en Cada. D’autres, déboutés, sont hébergés chez moi depuis plus de quatre ans. Pour leur nourriture, le collectif d’entraide leur assure un colis par semaine. Plusieurs personnes se sont préoccupées de compléter les victuailles. Il y a quelques années, une paroissienne nous a parlé de l’Échoppe à Grenoble où elle était bénévole. Il a été convenu que nous irions chercher chaque semaine ce qui y restait après la distribution et qui serait périmé la semaine suivante.

Dans ma cour, j'ai mis à disposition des denrées non périssables pour les réfugiés et les personnes en ayant besoin. Dans mon garage, plusieurs congélateurs conservent tout ce qui peut être congelé ; ainsi, selon les besoins, on peut venir se servir n’importe quand, librement et discrètement (c’est toujours ouvert). Nous faisons un gros effort pour que rien ne soit perdu. Je réalise avec d’autres des plats cuisinés que je mets à disposition dans les congélateurs libre-service.

Par ailleurs un épicier local dépose chez moi, plusieurs fois par semaine, ce qui ne lui paraît plus vendable, et qui soit est cuisiné chez moi, soit va nourrir les poules, dont les œufs entrent dans le circuit du don. Le stock tourne de manière convenable, mais supporterait davantage d’utilisateurs, afin que rien ne soit perdu. C’est une aide pour les personnes qui ont du mal à équilibrer leur budget, mais aussi un vrai travail anti-gaspillage.

André Leenhardt
pasteur retraité à Mens
#solidarité#aide#alimentation#Mens#Trièves-Matheysine

Commentaires