Ouvrir des paysages géographiques et imaginaires

Frédéric Lamantia

28 août 2018

Frédéric Lamantia allie sa recherche universitaire en géographie et sa passion pour l’orgue, mêlant allégrement les styles pour ouvrir des chemins de sens dans ses interprétations. Chansons profanes sur l’orgue de l’Hôtel de Ville de Villeurbanne pour accompagner les mariages, ou musique sacrée sur les grandes orgues du Grand temple de Lyon, ou l’inverse… Les repères habituels s’effacent pour qu’émerge le sens que la musique déploie comme autant de paysages.

Quels liens peut-il y avoir entre la géographie, l’orgue, le protestantisme, la chanson française ? Voilà la question que je me pose avant de rencontrer Frédéric Lamantia. Celui-ci nous accueille dans l’Hôtel de Ville de Villeurbanne, le seul en France à posséder un orgue en état de fonctionnement. Frédéric y est organiste depuis plus de 25 ans. Il est également organiste au Grand temple de Lyon, responsable de la coordination d’un master en relation avec l’Ukraine et d’un autre avec la Géorg...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Claire MOYEN,
stagiaire en classe de 2de au journal Réveil

Commentaires