Rencontre avec

Fardin Shahabi, accueilli et accueillant

01 avril 2017

Lors du synode régional de la région Provence-Alpes-Corse-Côte d’Azur, une équipe de bénévoles s’était mobilisée pour l’accueil des synodaux. Parmi eux, Fardin et Mas, deux amis ayant fui l’Iran, l’un après l’autre, à cause de leurs convictions religieuses.

Fardin Shahabi est né à Shoushtar en 1970. Il est iranien et chrétien. Il tenait un magasin de vêtements, activité commerciale liée à son ministère de colporteur. « J’achetais les vêtements à Dubaï et en Turquie, et je les importais en Iran pour les vendre. Mais cachés au milieu des vêtements, il y avait des bibles. Je vendais des vêtements dans d’autres villes d’Iran, dont Téhéran, où je donnais aussi des bibles ». Parce qu’il était chrétien, Fardin n’a plus eu le droit de posséder un magasi...
Article payant / bientôt disponible en ligne
Doris ZIEGLER
journal Échanges

Commentaires