Synode 2020

Enfin, nous avons pu nous retrouver !

01 avril 2021

Le synode régional 2020 aurait dû se tenir mi-novembre dernier à Annecy. Les mesures sanitaires ont poussé le Conseil régional à proposer qu’il se tienne en visioconférence, le 27 février, après avoir essayé par deux fois de le réunir en présentiel.

Par deux fois, il y eut des tentatives de synode en présentiel, mais virus, confinements et couvre-feu ont préconisé suspension et report. Pourtant notre fonctionnement ne permet pas l’annulation pure et simple, d’autant plus que le synode 2020 était un synode électif renouvelant toutes les instances (régionales et nationales) après le renouvellement des conseils presbytéraux. Nous devons respecter un certain formalisme pour garantir la légalité et la validité des décisions.

Alors un synode en visioconférence, avec environ 150 participants ! il a fallu bien préparer en amont.

 

Anticiper cette nouvelle forme de rencontre

Tout le monde en visioconférence, donc ! La modérature s’est organisée, depuis les bureaux régionaux lyonnais, avec les membres du conseil régional, et tous masqués, parlant à une caméra, tout en imaginant les participants chez eux… Les interventions d’ordinaire nombreuses sont plus hésitantes. Le programme autorise des échanges écrits, mais l’attention nécessaire ne laisse pas dévier vers des « bavardages » et se focalise fortement vers les intervenants. L’emploi du temps sur une seule journée fut respecté ! Même l’aumônerie était en visioconférence depuis Montpellier avec le pasteur Cuvilier.

Une organisation pointilleuse et aidante

Anticipations heureuses : les documents utiles et les consignes pratiques ont été envoyés. Les candidats aux élections se sont présentés rapidement pour se faire voir et connaître. Un back office a été mis en place, dans les bureaux de derrière, invisible, mais efficace. On imagine une fourmilière attentive et très sollicitée : vous ne captez plus, vous téléphonez et on vous aide à reprendre sans stress.

Bref, le synode s’est tenu valablement, adapté aux conditions de notre contexte. Mais nous souhaitons tous une rapide reprise d’un fonctionnement plus ordinaire, avec la chaleur des relations humaines directes.

Martine Chauvinc-Chiffe
Le Chambon-sur-Lignon
#Église#Synode#synode#Synode régional

Commentaires