La Fondation Rollin

Depuis 150 ans au service des autres

En 1867, l’asile du Bon Secours ouvrait ses portes à Anduze, après deux ans de travaux. L’œuvre du pasteur André Rollin est toujours là et conserve tout son intérêt. Est-ce peut-être une éthique protestante de l’accueil et du secours ? Toujours est-il que, dans ce lieu de calme et de nature, enfants et personnes âgées trouvent un refuge à la porte des Cévennes. Un lieu hors du temps et en même temps ancré dans notre société. Un lieu où les mots chaleur humaine et accueil ont un sens.

À l’entrée d’Anduze, accroché à ses bancels, se trouve un parc. Lorsque l’on passe sur la grande ligne droite qui marque l’entrée de la ville, notre regard est attiré par ces hautes frondaisons. Mais le mystère reste entier. Un grand panneau indique la fondation Rollin. Après avoir franchi un immense portail, la route s’enfonce au milieu d’un parc superbe et magnifiquement entretenu. Douze hectares aménagés depuis plus d’un siècle abritent le repos de personnes âgées qui viennent là finir leu...
Article payant / bientôt disponible en ligne
Nicolas BOUTIÉ
journal Le Cep

Commentaires