Comité des responsables d’Églises à Lyon (CREL)

Déclaration de soutien au peuple arménien

19 novembre 2020

Marie-Jo Guichenuy, déléguée épiscopale à l’œcuménisme, Église catholique romaine
Daniel Thévenet, pasteur, Église de Réveil
Ben Harding, révérend, Église anglicane
Vazken Eskijian, diacre, Église arménienne
Erwan Cloarec, pasteur, Église baptiste
Cyril Gabra Gilada, prêtre, Église copte
Antoine Callot, prêtre, Église orthodoxe, Patriarcat de Constantinople
Michel Dubost, administrateur apostolique du diocèse, Église catholique romaine
Pierre Blanzat, pasteur, Église protestante unie de France

Les responsables des Églises chrétiennes à Lyon, réunies au sein du CREL, tiennent à manifester leur profonde solidarité avec le peuple arménien, alors que de nouvelles menaces pèsent sur lui, au Haut-Karabagh, mais aussi en France et particulièrement dans notre région.
Nous avons appris avec angoisse la reprise de la guerre, le 27 septembre dernier, au Haut-Karabagh, ce territoire peuplé majoritairement d’Arméniens, enclavé dans la République d’Azerbaïdjan. Les combats et les bombardements qui ont suivi ont déjà fait trop de victimes et trop de destructions. Nous pensons aux morts, à leurs familles, aux nombreux blessés, à tous ceux qui ont perdu leur maison ou leur travail.

Il est urgent et nécessaire que la communauté internationale (particulièrement le « Groupe de Minsk » dont la France fait partie avec les États-Unis et la Russie) parvienne à imposer un arrêt total des combats, et qu’une solution durable à ce conflit soit trouvée. Il en va non seulement de l’intérêt des Arméniens, mais également de celui du peuple azéri.

© creative commons

Parallèlement, nous avons été informés avec effroi, de manifestations d’hostilité à l’égard des Arméniens de notre région, qui se sont produites récemment à Vienne et à Décines. Les actes d’intimidation, les slogans agressifs, commis et proférés à l’encontre de plusieurs de nos concitoyens, membres de la diaspora arméniennes par des militants d’un mouvement extrémiste d’origine étrangère, nous ont profondément choqués et inquiétés.

Parce que nous refusons que cela puisse encore se produire, nous élevons la voix pour dire notre totale solidarité avec les membres de la communauté arménienne, et pour affirmer notre détermination à ne jamais abandonner ceux-ci dans les moments d’adversité.
Le peuple arménien, qui au tout début du IVe siècle de notre ère, a donné au monde le premier royaume chrétien, nous est particulièrement cher. Son héroïsme et sa culture multiséculaire constituent des trésors de l’humanité, et notamment de l’histoire universelle du christianisme.
Ce peuple a connu plusieurs massacres et génocides, dès le XIXe siècle, et surtout les années 1915-1916, jusqu’en 1923. D’avril 1915 à juillet 1916, ce sont 1,5 million d’Arméniens qui ont péri, victimes de massacres et de déportations. Ainsi, le peuple arménien représente-t-il un témoin vivant des horreurs dont peuvent se rendre coupables les hommes quand ils se laissent saisir par la haine et la violence extrême. Par sa capacité à se relever, ce peuple donne également au monde un témoignage de courage et d’espérance.

Notre foi commune nous invite à vivre cette solidarité avec nos frères et sœurs arméniens dans l’esprit des Béatitudes, énoncées par le Christ Jésus. Celui-ci nous dit notamment : « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux ! » Mais aussi : « Heureux les artisans de paix : ils seront appelés Fils de Dieu ! »

Le 12 novembre 2020
#Arménie#Arménien#solidarité

Commentaires