Bible et poésie, association difficile ?

01 octobre 2020

Nous aimons reprendre certains versets bibliques qui ont marqué notre enfance, nos premières lectures bibliques… 

Nous aimons reprendre certains versets bibliques qui ont marqué notre enfance, nos premières lectures bibliques… Mais de nouveaux textes, une expression nouvelle, des rythmes différents, de nouvelles sonorités ?

C’est ce défi que vit Jacqueline Assaël : temps d’écoute intense, temps de méditation personnelle ; jeux des voix, des mots et de la musique ; découverte d’un nouveau langage que chacun s’approprie ; joie des lecteurs investis et porteurs ; recueillement de l’assemblée.

Jacqueline Assaël, spécialiste par ailleurs de la poésie grecque ancienne, méditerranéenne, a publié des poèmes qui accompagnent sa vie, sa foi et expriment des sentiments discrets, éclatants, mais si personnels. Impossible de présenter ici, sur papier et sans voix, un poème !

Jacqueline Assaël a créé Les éditions Jas sauvages pour éditer des poètes d’aujourd’hui, des femmes et des hommes de foi qui s’expriment dans notre environnement biblique et ecclésial. Les poèmes, mis en recueils, traduisent des relations avec Dieu, à la fois Dieu qui s’approche et le poète ou le lecteur qui s’élance vers Dieu ! Si l’avant-propos nous aide à comprendre la démarche du poète, la lecture des textes nous laisse toute liberté de lecture, de récitation, tout élan pour les faire parler en nous-mêmes.

Jacqueline Assaël est aussi une militante de la cause Poésie : elle vient partager avec vous ses fortes convictions, vous dévoile toute une littérature actuelle poétique ; elle se déplace volontiers vers vous, vers nous, présente des textes à partager, et ce n’est pas une liturgie nouvelle ! même si certains poètes sont aussi pasteurs de nos Églises.

Elle ouvre des livres, des textes pour notre âme… Osons lire par nous-mêmes, sans parler, à haute voix, écoutons et réjouissons-nous de ce travail.

Martine Chauvinc-Chiffe
Le Chambon-sur-Lignon
#poésie#lecture#Assaël#Le Chambon-sur-Lignon

Commentaires