Rencontres de la Mirly

30 ans d'évolution du travail

01 mars 2020

La Mission pour l’industrie en région lyonnaise (Mirly) a organisé cette année ses 30e rencontres annuelles pour comprendre le travail et le rendre plus humain.

Le sens du travail s’est enrichi au fil des siècles?: il est dès la Genèse une punition, mais il apporte la récompense de son résultat. Il est vocation, participation à l’œuvre de création. Au Moyen-Âge, il devient force de travail monnayable?; aujourd’hui il donne un statut social.

Sa finalité est l’émancipation, renforcer ce qui fait grandir et réduire ce qui aliène, reconnaître le pouvoir d’agir, donner un sens de service ouvert. Les participants ont bien noté l’allégorie de Saint-Augustin : « un tailleur de pierre peut définir son travail de trois façons : je taille du marbre ; je construis des murs ; je construis des cathédrales ». Cette finalité, les organisations cherchent à la développer via plus d’autonomie, mais elles standardisent toujours plus les processus, grâce à la numérisation de tout, pour plus de rendement. D’où, hélas, désengagement de salariés, multiplication des emplois « bullshit », suicides ou démissions de cadres.

Pierre-Olivier Dolino et Hélène Barbarin, comme d’autres témoins ont montré comment le cours de leur vie avait été transformé lorsqu’ils ont écouté leurs élans profonds puis, dans leur cas, leur vocation de pasteur.

Oui, le travail a changé dans ses formes matérielles depuis 30 ans, mais il faut toujours le rendre plus humain individuellement, collectivement, en gardant l’espérance qu’un grain de sel transforme tout.

Joël Rochat
Mirly
#travail#évolution#transformation#Mirly

Commentaires