La stèle des camisards à Champis

Un lieu de mémoire

01 septembre 2021

C’est ici, au Serre des Fayolles, au-dessus du carrefour dit de Leyrisse, qu’a été installée, le 11 juillet 2009, une plaque commémorative rappelant une tragédie. À l’occasion du tricentenaire du mouvement camisard du 8 juillet 1709.

Il y a des lieux comme celui-ci qui parfois viennent réveiller les habitants, notamment celles et ceux pour qui l’Histoire a un sens. Comme dans beaucoup de lieux en Ardèche, la mémoire est gravée à tout jamais dans le paysage. C’est ici, au Serre des Fayolles, au-dessus du carrefour dit de Leyrisse, qu’a été installée, le 11 juillet 2009, une plaque commémorative rappelant une tragédie. À l’occasion du tricentenaire du mouvement camisard du 8 juillet 1709, et en présence d’une centaine de personnes, c’est l’association Patrimoine huguenot d’Ardèche qui a eu cette initiative lors de l’une de ses sorties. Patrimoine huguenot d’Ardèche est une société d’histoire du protestantisme vivarois, association loi 1901 qui, depuis 1995, découvre et fait connaître l’histoire du protestantisme en Ardèche. Son siège est à Privas.

© Christian Prost

Au cours du mois de mai, soudain, ce lieu « s’est réveillé » ! Un marcheur constate que la stèle implantée en bordure de la commune d’Alboussière a disparu. À terre ne reste qu’un trou ; le support a été arraché ! Pierre Coulet, ancien chercheur au CNRS, professeur à l’Université de Lyon, réside au hameau de Ponsoye à Alboussière. Il est également membre de l’association Patrimoine huguenot d’Ardèche. Il indique qu’a priori c’est un fait accidentel. Selon cet historien, qui a effectué beaucoup de recherches sur l’histoire du protestantisme et auteur d’un ouvrage (Les protestants entre exil et espoir : du Vivarais huguenot à Genève) : « J’ai rapidement été informé des faits. À mon arrivée, j’ai trouvé le support, où était apposée cette plaque, à terre. J’ai constaté que des travaux avaient été effectués tout près de là sur ce chemin communal… »

Christian Prost
Vernoux-Chalencon
#Champis#camisards

Commentaires