Billet régional

Prêts à oublier ?

01 juin 2020

Le mois de juin est d’ordinaire celui des préparatifs de l’été. Le planning des cultes est bouclé, les groupes pour les fêtes et les repas formés, les conférenciers et les groupes musicaux recontactés…

Mais cette année, nous prenons une direction tout autre et les manifestations s’annulent. Car comment se retrouver sous l’abricotier comme à Montluçon, sous les châtaigniers comme au Bouschet-de-Pranles, dans les jardins du presbytère comme à Mirabel-et-Blacons ? L’imagination déjà mise en œuvre depuis mi-mars doit nous permettre de surmonter cette difficulté. Oui, cette année est déjà différente des précédentes et, je pense, les suivantes seront marquées par une transformation de nos vies d’Église et en société, comme en appelle le Plaidoyer de la Fédération protestante (voir p. 4). A contrario, on entend dans les informations les appels de certains à ce que la vie reprenne comme avant et que l’épisode Covid-19 se referme, tout simplement oublié.

Aurons-nous le courage en tant que Chrétiens de ne pas nous conformer au monde ? Allons-nous reprendre comme si de rien n’était, retrouver, en Église entre autres, une vie trépidante qui écrase, une vie solitaire qui éteint, une vie insouciante qui oublie ?

La mémoire se nourrit de nos expériences ; volontairement de ce que nous apprenons et involontairement de ce nous éprouvons. Quelles expériences nous permettront de vivre autrement ? La Résurrection vécue à Pâques et le don de l’Esprit à Pentecôte sont des actes de mémoire qui nous font revivre, aujourd’hui, par cette foi en ce Dieu qui se souvient.

Franck Honegger
président du Conseil régional - Centre-Alpes-Rhône
#Covid-19#coronavirus#confinement#spiritualité#solidarité

Commentaires