Société

L’hommage national des morts de la rue du 21 mars

01 mai 2017

Le mythe du SDF qui meurt de froid aux premiers frimas de l’hiver est encore très vivace dans l’imaginaire populaire, et entretenu par les médias. En effet, la première nuit froide de l’hiver provoque sans faute des appels de journalistes au Collectif les Morts de la Rue, à la recherche du « premier mort de froid ».

On meurt dans la rue… Les questions se posent donc : meurt-on davantage l’hiver que l’été quand on est à la rue ? Pour les décès hivernaux, quelle est la proportion de décès liés au froid ? Meurt-on davantage l’hiver que l’été quand on est à la rue ? Définissons d’abord l’hiver : la saison se situe certes entre le 21 décembre et le 21 mars, mais la réalité de l’hiver à la rue se caractérise par la trêve hivernale du 1er novembre au 31 mars, pendant laquelle les expulsions sont proscrites. L...
Article payant / bientôt disponible en ligne
Extraits du rapport du Collectif les morts de la rue

Commentaires