Témoignage

Choisir le pas du plus lent

01 septembre 2019

Lorsque, éclaireurs, nous faisions de la randonnée, je me souviens d’un des premiers conseils : « mettre son pas au rythme du plus lent ». Bien que régulièrement non suivi, il m’a accompagné à maintes occasions.

L’une d’entre elles fut l’année que je passais à la fondation John Bost sur le plateau de La Force. J’y effectuais une année de stage dans le cadre de mon Master pro en théologie, avant de devenir pasteur. Le fait de circuler à vélo sur le plateau et de vivre les séances au pas des résidants m’a laissé le souvenir d’un temps serein permettant de partager l’humanité avec les personnes vivant une situation de handicap. © domaine public   Tous codestinataires de la Grâce D’ailleurs, même...
Article réservé aux abonnés - Pour vous abonner : cliquez ici
Frédéric Genty
journal Paroles protestantes – Paris
#handicap#lenteur#pas#marche#solidarité#Grâce

Commentaires